My absolute darling, Gabriel Tallent


Nombre de pages : 464

Description : Quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.

My Absolute Darling a été le livre phénomène de l’année 2017 aux États-Unis. Ce roman inoubliable sur le combat d’une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d’un nouvel auteur au talent prodigieux.


Mon avis : On ne sort pas indemne de ce genre de lecture. Je vous déconseille cette lecture si vous vivez un moment difficile.

En effet, le sujet est rude, âpre. Le style va avec. La plume de l'auteur est très intéressante bien que je regrette le nombre plus qu'important d'injures. Vous me direz que cela rend le récit plus crédible et je le reconnais... mais je m'en serai passée de quelques unes (de toutes même mais bon...).

Parfois j'ai eu du mal à reprendre ma lecture. Non pas que je n'en avais pas envie mais parce que j'estimais ne pas en avoir la force: inceste, pédophilie et autres abus en tout genre... Turtle a déjà tout vécu. Sa carapace est plus que solide, ses lacunes en lecture paraissent dérisoires à côté de tout ce qu'elle vit/ subit.


Subit-elle vraiment? C'est la question que je me suis posée tout au long de ma lecture. Parce qu'au final son père l'aime plus que tout. Cela n'excuse rien, bien au contraire. Ce dernier est malade. Et Turtle en redemande. Peut-être parce que c'est le seul lien qu'elle a avec son père ou peut être qu'il y a d'autres raisons. Je ne suis pas psychologue et j'avoue que ça m'a vraiment intrigué/ énervé tout au long de ma lecture (et même quand je reposais mon livre). Comment pouvait-elle être d'accord avec ça? En redemander en plus? D'autant qu'elle n'est pas seule: elle a son grand-père (et sans en dire plus... elle cumule vraiment tous les soucis à un certain moment...) et qu'elle rejette toute aide que son professeur tente de lui apporter.

Et c'est là qu'on en vient à poser un jugement, puis à se remettre en question (on mène une petite vie bien paisible derrière notre livre comparée à Turtle).


Donc au final, même si c'était un sujet délicat que je n'ai pas apprécié particulièrement, j'ai adoré voir cette femme (ici l'âge ne joue pas du tout sur sa maturité), plus forte que n'importe qui, se trouver.


Et si vous voulez vous faire votre propre avis, c'est par ici : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782351781685/


Belle journée

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now