La vallée des oranges, Béatrice Courtot



Nombre de pages : 240

Description : Marseille, 2016. En démontant le faux plafond d'un hôtel, un ouvrier tombe sur une boîte contenant les souvenirs d'une vieille dame, Magdalena. Son arrière-petite-fille, Anaïs, tenancière du Café de l'Ensaïmada, une institution culinaire à Paris, décide alors de partir à la recherche de ses origines majorquines...

Majorque, 1935. Magdalena, jeune pâtissière, confectionne chaque jour des ensaïmadas, ces brioches majorquines entortillées et saupoudrées de sucre glace. Mais très vite, la guerre civile espagnole frappe aux portes de son village. Au péril de sa vie, Magdalena s'engage alors dans la résistance.

Entre Majorque et Marseille, deux destins de femmes bousculées par la Guerre d'Espagne et un secret de famille, mais unies par une même passion : la pâtisserie.


Mon avis : Ce fut une lecture mitigée pour ma part. Le style de l’autrice fait que les phrases sont courtes. Cela facilite la lecture (son rythme), ce qui n’est pas pour me déplaire. Les descriptions sont très bien faites, surtout pour les paysages, ce qui m’a fait voyager. Je rêve de découvrir Majorque maintenant. C’est le gros point positif de l’histoire selon moi. En revanche, l’histoire n’est pas assez travaillée. Elle paraît survolée, peu développée alors que l'idée de base était intéressante. Je reste donc sur ma faim ce qui arrive bien souvent avec un roman/ une nouvelle si court. Il y avait trop de données pour si peu de pages selon moi: une enquête sur un héritage, le point de vue de Magdalena, un déménagement, une romance... en moins de 300 pages c'est vraiment très rythmé.


J'ai été très surprise de m'attacher plus à Magdalena qu'au personnage principal. J'aurai peut être appréciée d'avantage un tome centré essentiellement sur cette dernière. Elle avait du charisme, une force, quelque chose de vraiment intriguant alors qu'Anaïs me semble trop proche d'une héroïne lambda (cela devrait faciliter le rapprochement mais ce ne fut pas mon cas).

De plus, il n'y a aucun mystère concernant la fin.

En réalité, cela aurait pu être une lecture sympathique si elle n'avait pas gagnée le prix du Livre romantique 2018. J'en attendais un peu trop suite à cet honneur.


Et si vous voulez vous faire votre propre avis, c'est par ici : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782368122136/


Belle soirée

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now