© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

Dématérialiser ses livres? Partie 1


Depuis déjà quelques années parmi les lecteurs assidus, on peut trouver une forme de guéguerre. Les pro-numériques et les traditionnels qui aiment le papier coûte que coûte.


Je suis passée du côté obscur de la force depuis déjà 9 ans et ça a vraiment changé ma manière de lire.


Toujours plus de lecture: En effet, avant j'avais toujours peur de manquer de lecture. Je transportais donc fréquemment mon livre en cours ainsi qu'un autre livre (on sait jamais si le bus crevait et que je me retrouvais avec 4h de temps à occuper...). Vous vous imaginez donc de la taille du sac que je transportais (oui, car pourquoi faire simple? Je ne vivais pas que pour les poches) et du poids de ce dernier.

Je vous laisse imaginer aussi le sac de voyage ou la valise lors des déplacements... De plus, les livres finissaient bien écornés et cela m'énervait au plus haut point.


Un budget réduit à la baisse: J'avais un sacré budget librairie... Même si les livres numériques restent excessivement chers en France comparés aux pays anglophones, entre autres, ils sont un peu moins chers que les livres édités sous format papier (coût du papier etc.). Du coup j'avoue ne pas comprendre lorsqu'il n'y a quasiment pas de différence entre le prix d'un livre en numérique et en broché...

Forcément, le budget est toujours important mais il s'est vu drastiquement diminué (merci les abonnements de la grande firme Amazon! et qui permettent souvent de découvrir de nombreux auteurs encore méconnus).

Forcément, si vous lisez peu, il faut prendre en compte le coût de votre liseuse. Si vous n'amortissez pas ce dernier, il n'y a pas de réel intérêt à mon sens.


Toujours plus de lecture, 2ème partie: Ici, il n'est pas question du nombre d'ouvrages toujours à ma disposition mais du fait que je lis beaucoup plus vite en numérique que sur format papier... allez savoir pourquoi! De plus, le soir, je peine moins à lire sur ma liseuse que sur un livre traditionnel. Forcément, la première est rétro-éclairée ce qui me maintient éveillée mais justement, il y a un retour de bâton: si vous êtes sujet(te) aux insomnies, ce n'est pas forcément le bon choix (même si les liseuses dernières générations peuvent avoir des éclairages spécifiques en mettant de côté la lumière bleue au profit d'une lumière plus chaude).


L'écologie?!: Oui et non. Au début c'est ce que je pensais. Ca prend certes moins de place dans une bibliothèque qui finissait souvent pas crouler mais au final, il faut les stocker sur des serveurs et vu qu'on a tendance à surconsommer et accumuler avec une liseuse... Je ne suis pas sure que ce soit un point à retenir.


Et justement niveau société de consommation?: Comme dit précédemment, on a tendance à accumuler plus de livres mais aussi à vouloir une version toujours plus moderne de nos liseuses. Ce n'est donc pas forcément un point positif pour le monde du numérique. D'autant plus qu'il faut se l'avouer... cela met à mal les libraires mais également les auteurs avec les téléchargements illégaux.


Comme pour tout débat, il y a donc du positif comme du négatif. J'ai un Kindle Paperwhite depuis déjà 5 ans et il tient bien la route. J'avoue que d'un point de vue confort personnel, c'est très pratique mais niveau écologie, consommation etc. Ce n'est pas forcément le bon choix, pour autant, je ne parviendrai pas à m'en passer.

J'alterne avec des livres achetés d'occasion, trouvés dans des boîtes à livres ou encore empruntés en bibliothèque pour retrouver le plaisir de tourner une vraie page mais aussi et surtout pour sentir cette odeur si particulière!


Et vous? Plutôt numérique ou traditionnel?


Belle journée

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now